Le Château


Le château de Balleroy fut édifié en 1631  par l’architecte François Mansart à l’âge de 33 ans  sur commande de Jean II de Choisy conseiller d’état et chancelier de Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII.

Oeuvre de jeunesse de l’architecte, le château marque un tournant dans l’histoire de l’architecture française.

Le plan d’urbanisme, village et  château servit d’inspiration à la construction d’autres châteaux dont le plus visité d’entre tous est Versailles.

Il est classé monument historique depuis 1951.

Situé au cœur de la région normande du Bessin entre Bayeux et Saint Lô, construit en  schiste et pierre de Caen, le château est constitué d’un pavillon central , de deux bâtiments et de communs.

Les  magnifiques jardins à la française, dessinés par Le Nôtre sont considérés par les spécialistes comme faisant parti des plus beaux jardins de France.

A l’intérieur du château, on peut admirer les peintures de Juste d’Egmont et d’Albert de Balleroy ainsi que un des premiers escaliers suspendus de France.

La bibliothèque de style anglais rassemble plus de 1600 ouvrages.

Le château a traversé les âges et après que divers propriétaires célèbres s’y soient  succédés,  Malcom S. Forbes en fit l’acquisition en 1970.

Il en entreprit alors la restauration et le remeubla harmonieusement avec l’aide de son fils Christopher Forbes.

Le château a conservé la quasi totalité de son architecture d’origine et demeure en cela un témoin majeur du génie de Mansart et des innovations qu’il apporta à son art au 17ème   siècle.

 

L’historique

Construit en 1631 par le célèbre architecte François Mansart (1598-1666) à la demande de Jean II de Choisy, le Château de Balleroy et le village forment l’un des premiers plans d’urbanisme qui inspira d’autres châteaux, dont Versailles.

L’ensemble des bâtiments fut construit ex nihilo. Le château a conservé la quasi-totalité de ses dispositions d’origine et il est pour cela un témoin majeur des innovations apparues dans l’architecture du 17ème  siècle.

En 1970, Malcolm S. Forbes, propriétaire d’un important groupe de presse américain acquiert le château qui fut alors entièrement restauré et remeublé. Aujourd’hui, ses quatre fils et sa fille poursuivent son œuvre.

 

L’escalier suspendu

François Mansart réalisa à Balleroy l’un des premiers escaliers suspendus de France, de conception révolutionnaire dont de nombreux architectes s’inspirèrent par la suite.

Le Salon Louis XIII

Cette pièce, ancienne entrée principale du château, vous permet de rentrer dans l’histoire des différentes familles ayant possédé le domaine. Doté d’un magnifique plafond en chêne à caissons sculptés, ce salon est notamment pourvu d’un tableau de Claude Vignon datant de 1623 ainsi que d’oeuvres d’Albert de Balleroy, peintre animalier de talent qui partagea pendant sept ans à Paris un atelier de peinture avec Edouard Manet.

Le Fumoir

Cette pièce fut entièrement redécorée et remeublée par Malcolm Forbes qui la dédia à Albert de Balleroy en collectionnant et en y exposant de nombreuses œuvres du peintre.

Albert de Balleroy (1828-1872) était à la fois graveur et peintre, il avait pour sujets de prédilections les scènes de chasses et les scènes animalières. Peintre encore peu connu aujourd’hui, il a su s’entourer de son vivant des plus grands artistes du XIXème siècle (dont entre autre; Edouard Manet).

La Salle à manger

Vous pourrez y admirer des boiseries en chêne, du parquet à la Versailles, un lustre en cristal de Murano, de la porcelaine de Sèvres…

Les chambres

Passionné du 19ème siècle, Christopher Forbes a choisi de dédier chacune de ces chambres à un personnage ou à un évènement de ce siècle : la reine Victoria, le roi Louis Philippe ou encore la bataille de Waterloo.

Le Salon d’honneur

Véritable bijou du château, cette pièce a traversé les siècles sans subir de modifications. Le parquet est d’origine, le plafond peint est attribué à Charles de la Fosse et la série de portraits royaux (restaurés en 1998) fut réalisée par Juste d’Egmont, élève de Rubens au 17ème siècle.